Blog

5 TRUCS POUR RÉDUIRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

February 2, 2018

Saviez-vous que le tiers de la nourriture produite dans le monde passe aux ordures ? Annuellement, ça représente 1,6 milliards de tonnes ! C’est comme aller au supermarché, revenir avec 3 sacs de nourriture et en jeter un à la poubelle ! Difficile d’accepter que, chaque année en France, 10 millions de tonnes de nourriture (1) destinées à l’alimentation humaine sont perdues ou gaspillées (elles peuvent cependant être utilisées en tant que nourriture pour animaux, compost ou pour produire de l’énergie par méthanisation). De quoi nourrir 10 millions de personnes pendant un an ! alors que  plus de 805 millions de personnes, soit 1 individu sur 9 dans le monde, souffrent de la faim(2).

 

Malheureusement, la société dans laquelle nous vivons nous pousse parfois à acheter plus de nourriture que nous en avons réellement besoin. Il arrive donc bien souvent que les produits contenus dans notre réfrigérateur périssent, sans que personne n’y ait goûté. Comment prévenir cette situation, le gaspillage alimentaire, ce fléau du 21e siècle?

 

 #1  Planifier les repas et collation 

 

Avant de faire les courses,

  • Inspectez le garde-manger et le frigo.

  • Identifiez ce qu’il vous reste et évitez d’en racheter.

  • Planifiez repas et collations de la semaine.

  • Rédigez une liste de course comportant tous les ingrédients nécessaires aux repas prévus.

En suivant cette méthode, vous achèterez seulement les quantités nécessaires pour subvenir aux besoins de la semaine. De plus, cela vous sauvera beaucoup de temps : une fois la planification faite, nul besoin de se casser la tête le soir en arrivant du travail pour déterminer quel sera le diner !

 

 #2  Apprêter les fruits et légumes dès l’achat 


Des crudités coupées et prêtes à manger seront toujours  plus invitantes à manger qu’au fond d’un tiroir à légumes.

 

 #3 Voir au-delà de la date de péremption 


Attendez avant de jeter tous vos petits pots de yaourt « passés date »! Ce n’est parce qu’on est rendu le lendemain de la date de péremption que le yaourt devient soudainement dangereux pour la santé. En effet, la date de péremption n’est qu’une indication de fraîcheur, et non de salubrité. Celle-ci assure aux consommateurs que le produit est frais et a maintenu son goût, sa texture et sa valeur nutritive initiale(3). Une fois le pot ouvert, cette date n’est plus valable. Afin de mieux connaître les durées de conservation des aliments, consultez le Thermoguide développé par le MAPAQ.

 

 #4 Bien conserver les aliments 


Si vos aliments ont tendance à périr trop rapidement dans le réfrigérateur, il se peut que le thermostat soit déréglé. Assurez-vous que le réfrigérateur soit réglé entre 0 et 4 degrés. À cette température, la multiplication des microorganismes causant la dégradation des aliments est ralentie. Quant au congélateur, son point de consigne doit être maintenu à -18 degrés afin d’arrêter complètement la multiplication de ces microorganismes.(4) N’hésitez pas à réfrigérer les pains, gâteaux et muffins maisons afin de prolonger leur durée de vie. Enfin, si vous êtes du type à cuisiner en grande quantité, congelez les restants dans des plats réutilisables afin de ne rien perdre.

 

 #5 Réinventer les recettes ou oser les « touski » !


Trop souvent nous sommes portés à suivre des recettes « à la lettre », ce qui nous pousse à toujours acheter de nouveaux ingrédients. Sachez qu’il est bien souvent possible de remplacer un ingrédient d’une recette, particulièrement au niveau des fruits ou légumes qu’elle contient, par un autre. Composez avec ce que vous avez dans le réfrigérateur plutôt que de courir à l’épicerie acheter ce qu’il vous manque ! Vers la fin de la semaine, plutôt que de courir acheter un repas de restauration rapide ou des plats préparés  au supermarché, osez faire des mélanges avec les ingrédients qu’ils vous restent et surtout ceux qui sont proches de périr. 

 

Sources :

(1) Étude réalisée sur 26 filières alimentaires représentant plus de 80% des produits consommés en France. Les produits importés ou exportés ne sont comptabilisés que lors de leur présence sur le territoire.

(2) FAO, Pertes et gaspillages alimentaires : quelques chiffres clés, http://www.fao.org/news/story/fr/item/196443/icode/ [consulté le 16/06/2016].

(3) Lavallée, Bernard (2015). Sauver la planète une bouchée à la fois, Montréal : Les éditions La Presse, 226 pages.

(4) MAPAQ, Entreposage des aliments, http://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Consommation/guideconsommateur/entreposage/Pages/entreposage.aspx [consulté le 16/06/2016].

 

Partager sur Facebook
Please reload

A l'affiche

Doctolib, qu'est ce que c'est ?

15/01/2019

1/2
Please reload

Archive
Please reload

Me suivre
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Diététicien - Nutritionniste

Diplômé du BTS Diététique

N° ADELI : 319505244

Sartorius Coaching

16 rue Gaspard Monge

81 000 Albi

© 2018 par Hugo ROULLIER. Créé avec Wix.com

 

Toulouse Athlète Factory

805 av. de l'occitanie

31 670 Labège